Accueil > Les domaines > Domaine des Entrefaux

nom du domaine

La presse en parle

Le domaine

Il a fallu attendre, après le phylloxera, le milieu du XX ème siècle pour que renaissent les vins de la vallée du Rhône Nord. Il était plus avantageux et plus facile de produire des fruits entre Condrieu et Tain l’Hermitage que de cultiver des terrasses à vigne. Crozes-Hermitage est la plus vaste appellation de la vallée du Rhône septentrionale et se distingue par des terroirs du quaternaire. C’est à la sortie du défilé taillé dans le granit de l’Hermitage que s’ouvre le paysage qui supporte vergers et vignoble de Crozes-Hermitage. Une grande partie de nos 26 hectares de vignes se situe sur la terrasse caillouteuse dite « Les Chassis », qui représente 80% des Crozes, le reste est planté sur le coteau argilo-calcaire situé dans le prolongement de la butte de l’Hermitage sur les communes de Mercurol et Chanos-Curson.
Nous avons progressivement changé nos méthodes de travail à la vigne ces dernières années pour pouvoir prétendre aujourd’hui à une certification en agriculture biologique que nous revendiquons depuis le millésime 2011.Les sols de notre vignoble sont travaillés et nous utilisons des méthodes empruntées à la biodynamie pour entretenir la vie microbienne et lutter contre les maladies du bois. Bien que le rendement autorisé soit de 45 hl/ha, nous visons 40 hl en laissant 6 à 8 grappes par pied pour une densité de plantation de 6 000 pieds à l’hectare.
Nous vendangeons à la main et trions les raisins à la vigne, si nécessaire. Les 4 hectares de Marsanne, Roussane sont vendangés en premier, pressés, débourbés et mis à fermenter pour un tiers en fût, deux tiers en cuve sans aucun levurage. Les mises en bouteilles se font fin juillet pour la qualité dite « domaine » tandis que notre sélection parcellaire « Les Pends » est disponible l’automne suivant, si la qualité nous convient. Nous cueillons la syrah autour de 13% et séparons nos cuvées de rouge en fonction de l’âge des vignes, de la provenance et abaissons, si nécessaire, la température des moûts à 15/17°c pour avoir des fermentations sereines qui finissent progressivement à 30°c. Le temps de cuvaison oscille entre 8 jours pour les jeunes vignes et 3 semaines pour les plus âgées. Nous ajustons le soufre à la mise en bouteille pour atteindre 10 à 15 mg/l de SO2 libre pour 25 à 30 de total, ces faibles doses de soufre n’étant possible qu’avec des vins « propres ».