Accueil > Les domaines > Domaine Hubert Lamy

nom du domaine

La presse en parle

Le domaine

Notre domaine familial couvre 17 hectares de vignes répartis principalement sur Saint-Aubin, puis sur Puligny, Chassagne et Santenay, le sud de la Côte d'Or. Nos cultivons principalement des terroirs de Chardonnay, 80% de l'exploitation, des marnes calcaires recouvertes d'une faible épaisseur de sol que nous maintenons vivant grâce à des méthodes de culture respectueuses de la faune. Les 20% de Pinot sont dispersés sur trois communes, en appellation « Village » à Chassagne et Santenay et en 1er cru sur Saint-Aubin.
Nos méthodes de culture sont très simples mais nécessitent beaucoup de travail entre les labours et les travaux en verts afin de maintenir la vigne dans un écosystème équilibré lui permettant de résister aux pressions de maladie sans utiliser de chimie pour la protéger. Nous sommes dans une démarche de viticulture durable et tout le domaine est conduit en lutte biologique depuis quelques années, sans revendication de label mais nous ne nous interdisons pas d'utiliser un produit de synthèse si la pression est très forte (printemps 2013). Nous sommes attachés à la biodiversité du matériel végétal et nos dernières plantations de vignes ont été faites avec des plants issus de sélections massales et clonages, ainsi que des portes-greffe privilégiant la qualité des raisins au dépend de la quantité. C'est la dégustation des baies de raisins, les pépins, la pulpe et la peau, qui détermine la date de vendange en évitant la surmaturité afin de préserver au mieux l'effet terroir dans nos vins. Les vendanges sont manuelles et les raisins apportés au chai dans de petites caissettes avant de les trier sur une table, si nécessaire.
Le Chardonnay est pressé entier, dans des pressoirs pneumatiques, puis les jus sont peu débourbés afin de garder toute les lies fines. Nous utilisons des fûts de 600 litres pour la fermentation et l'élevage de nos vins blancs pour ne pas les marquer par le bois. Nous cherchons un équilibre entre la maturité, la fraîcheur et la minéralité. Les Pinots passent sur table de tri puis sont encuvés après éraflage avant de macérer à froid. La fermentation alcoolique est conduite par les levures indigènes, les pigeages sont modérés, la fermentation malolactique se fait en fûts et les vins séjournent un an en pièces avant d'être assemblés pour un repos de quelques mois, suivi d' une mise en bouteilles par gravité. Toute la production est embouteillée au domaine. Nous cherchons à produire des vins représentatifs de leur terroir, de leur exposition, des vins très purs, cristallins, tendus les premières années mais dont la complexité se révèle après plusieurs années de cave. Nos rouges sont également des vins de garde mais s'apprécient jeunes grâce à leur caractère fruité et un grain de tanins tout en finesse.